RÉUNION DE L’API AVEC LE SERVICE DE SÉCURITÉ DE LA COMMISSION EUROPÉENNE

Le Bureau de l'API a eu mardi 3 mars une réunion avec les chefs du service de sécurité de la Commission européenne. Nous avons discuté d'un certain nombre de problèmes de sécurité, principalement liés à l'accès au Berlaymont pour les journalistes.

NOUVEAU «WELCOME CENTER»

  • À l'automne 2020, le nouveau 'Welcome Center', actuellement en construction à côté de l'entrée du Berlaymont, sera opérationnel. Le but du centre est de mieux contrôler le flux de personnes entrant dans le Berlaymont et d'effectuer tous les contrôles de sécurité à l'extérieur du bâtiment lui-même. Ceci entre autre choses pour limiter les effets possibles d'explosifs ou d'autres attaques sur le Berlaymont. Le centre d'accueil peut être fermé simplement «par simple pression d'un bouton».
  • À l'automne 2020, le nouveau 'Welcome Center', actuellement en construction à côté de l'entrée du Berlaymont, sera opérationnel. Le but du centre est de mieux contrôler le flux de personnes entrant dans le Berlaymont et d'effectuer tous les contrôles de sécurité à l'extérieur du bâtiment lui-même. Ceci entre autre choses pour limiter les effets possibles d'explosifs ou d'autres attaques sur le Berlaymont. Le centre d'accueil peut être fermé simplement «par simple pression d'un bouton».
  • Tous les visiteurs - y compris les journalistes - devront utiliser le Welcome Center pour accéder au Berlaymont. Le personnel et les contractants déjà sélectionnés continueront d'utiliser l'entrée actuelle (staff).
  • À l'intérieur du Welcome Center, il y aura une ligne d'accès dédiée aux journalistes accrédités, avec plus d'espace aux machines X-ray.
  • À l'extérieur du centre d'accueil, il y aura quatre «kiosques» où les visiteurs et les journalistes non accrédités doivent obtenir des badges d'accès temporaires.
  • Lorsque ils entrent dans le centre, les sacs et les valises des journalistes ne sont plus contrôlés manuellement, comme c'est le cas actuellement. La seule vérification sera aux machines X-ray à l'intérieur du centre d'accueil.
  • Pour enfin entrer dans le Berlaymont, les journalistes devront franchir trois portes tournantes, qui peuvent être ouvertes à l'aide du badge d'accès interinstitutionnel.
  • Une entrée VIP séparée sera située juste à côté du centre d'accueil. Il sera moins facile pour les journalistes d'affronter directement les VIPs qui y entrent ou en sortent. Mais le VIP Corner restera où il est maintenant.
  • Les journalistes/visiteurs quitteront le bâtiment par la sortie existante.
  • Avant que le Welcome Center ne devienne opérationnel, l'API aura la possibilité de tester les installations d'accès pour journalistes.
  • Autour du Berlaymont, plusieurs barrières (en béton) empêcheront les véhicules contenant des explosifs de s'approcher trop près du bâtiment.


CONTRÔLES/PROCÉDURES DE SÉCURITÉ ACTUELLES

  • L'API apprécie la ligne de presse dédiée, qui est maintenant utilisée tous les jours de 11h30 à 13h00 (Midday), ou avant et pendant les événements spéciaux en dehors de ces heures.
  • Le service de sécurité convient que les journalistes devraient avoir priorité sur les groupes de visiteurs en dehors de ces heures. Les gardes recevront l'instruction de permettre cela.
  • L'API note que les appareils X-ray ne sont pas configurés de manière égale. Parfois, sur une machine, les gens doivent enlever leur ceinture, leurs montres ou même leurs chaussures, alors que ce n'est pas nécessaire sur l'autre, et vice-versa. Cela se produit au hasard. Le service de sécurité se penchera sur cette question. Mais ils notent que les appareils sont configurés pour effectuer des contrôles aléatoires (par exemple, chaque cinquième ou dixième visiteur sera contrôlé plus strictement). Ceci afin d'éviter que les contrôles de sécurité ne deviennent trop routiniers pour les gardes.
  • Lorsque les journalistes se rendent dans d'autres bâtiments de la Commission que le Berlaymont, ils y ont accès en utilisant leur badge interinstitutionnel, bien que la plupart du temps ils devront être récupérés par leur personne de contact. Les gardes de sécurité ne sont cependant pas autorisés à écrire les noms des journalistes. Cela leur sera expliqué de nouveau. Ceci pour protéger les sources des journalistes.
  • Des efforts sont faits pour mieux coordonner les systèmes d'accès de la Commission, du Conseil et du Parlement. En particulier, le Parlement réfléchit à la manière de synchroniser ses systèmes avec ceux de la Commission et du Conseil.
  • Pour le moment, la Commission n'introduira pas de restrictions d'accès à ses bâtiments en raison des problèmes de Covid-19, contrairement au Parlement. Cependant, les visites de groupes venant d'autres pays seront temporairement suspendues.
European Commission: Voluntary Registration of Jou...
API Meeting With European Commission's Security Se...

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.api-ipa.org/main/