L’API CONDAMNE FERMEMENT LE MEURTRE D’UN JOURNALISTE BULGARE

L'Association internationale de la presse (API-IPA) est choquée par le meurtre horrible de la journaliste bulgare Viktoria Marinova de la chaîne télé TVN. L'API-IPA condamne fermement ce crime contre une journaliste qui faisait son travail en enquêtant sur une fraude avec des fonds de l'UE. Nous attendons des autorités bulgares qu'elles fassent tout leur possible pour enquêter sur la vérité et traduire en justice les coupables de cet acte horrible.

L'IPA-IPA est préoccupé par le fait que c'est déjà le troisième meurtre commis en un an d'une journaliste dans l'Union européenne, qui enquêtait sur des fraudes et de la corruption au plus haut niveau, après l'assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia en octobre 2017, et de notre collègue slovaque Jan Kuciak et son ami en février.

L'intimidation de journalistes gagne du terrain en Europe, en particulier dans certains pays d'Europe orientale. Nous demandons aux institutions européennes et aux autres autorités de tout mettre en œuvre pour y mettre fin et renforcer la sécurité de tous les professionnels des médias. Ils ne peuvent pas rester passifs. Notre liberté et la démocratie en dépendent.

L'API-IPA soutient la proposition de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) de créer une convention internationale sur la sécurité et l'indépendance des journalistes et des autres professionnels des médias (https://tinyurl.com/ybd9gnpq).

API Strongly Condemns Murder of Bulgarian Journali...
Dafydd ab Iago, New API Vice-President

Related Posts