JEAN-CLAUDE JUNCKER FAIT SES ADIEUX À LA SALLE DE PRESSE DE LA COMMISSION

Le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a fait sa dernière apparition dans la salle de presse de la Commission pour faire ses adieux aux correspondants européens avant de céder la présidence de la Commission à Ursula von der Leyen. La porte-parole principale, Mina Andreeva, et sa vice-présidente, Natasha Bertaud, ont également dit au revoir, car elles quitteront le service des porte-parole. Des centaines de correspondants ont applaudi le président Juncker. Lorenzo Consoli, ancien président et membre du bureau de l'API, a déclaré ce qui suit au nom de l'API et tous les correspondents: 

Cher président Juncker

Je ne suis pas ici aujourd'hui pour juger de vos réalisations en tant que président de la Commission. Je suis ici pour parler au nom d'API et de tous mes collègues, qui peuvent avoir des opinions très différentes à ce sujet. Ce que je peux dire, au nom de tous les correspondants à Bruxelles, c'est que personne ne pourra jamais oublier Jean-Claude Juncker, l'un des principaux dirigeants européens depuis près de 30 ans, pendant les périodes difficiles et les multiples crises que nous avons traversées. Vous étiez ministre des finances, membre et président du Conseil européen, président de l'Eurogroupe, président de la Commission.

L'histoire donnera son verdict à ce sujet, car vous aurez certainement une place importante dans l'histoire de l'Europe. Personne d'autre n'a été aussi engagé dans le projet européen, "la construction européenne", dans les politiques publiques européennes et dans la cohésion de l'Europe pendant si longtemps, avec une telle cohérence et détermination.

Durant toutes ces années, beaucoup d'entre nous ont apprécié votre engagement en faveur de la démocratie européenne, votre considération pour la presse, votre respect pour la liberté de la presse. Et nous allons certainement manquer votre contact personnel et émotionnel, votre humour plein d'esprit, votre ironie, ces qualités rares chez les hommes et les femmes de pouvoir qui ont tendance à se prendre trop au sérieux.

Nous regrettons de ne pas vous avoir vu plus souvent dans cette salle de presse au cours des cinq dernières années. La règle de cette salle de presse est que nous sommes ici pour poser des questions, pour rechercher des réponses que nous ne recevons souvent pas, et pour ne jamais applaudir personne. Aujourd'hui est une exception. Aujourd'hui, votre dernier jour dans cette salle de presse en tant que président, nous estimons que vous méritez cette exception à la règle. Aujourd'hui, nous pouvons vous féliciter pour vos 30 ans de dévouement sincère, de patience et de capacité politique, et courage en tant que véritable leader européen.

Au nom de tous les journalistes européens, adieu président Juncker.

JEAN-CLAUDE JUNCKER SAYS FAREWELL TO THE COMMISSIO...

Related Posts