Monday, June 26, 2017

API News

This is the API News Post. As an API Member, you're invited to comment :)

NEW BADGE WILL MAKE PRESS ACCESS TO EP EASIER

Posted by API Admin
API Admin
Hans Debruijn has not set their biography yet
User is currently offline
on Tuesday, 13 June 2017 in Dispatches

API had a meeting with spokeswoman Marjory van den Broeke of the European Parliament about a few outstanding issues:

  • press entrance to the EP buildings in Brussels: last year a new dedicated press line was established at the visitors entrance to the PHS building, but there were many complaints about the functioning of this facility. Now the dedicated press line will be indicated more clearly and journalists with an accreditation (the yellow interinstitutional badge) will have priority at the security check. The guards will be instructed again to allow them this priority over visitors waiting in line (there will be no special scanners for journalists). After this security check they will no longer have to be escorted by a guard to the revolving door giving access to the building itself, as from later this month on every accredited journalist will be able to obtain a special badge which will open this lock gate. More information about this will follow soon.

  • Photographers:Van den Broeke will investigate if it is possibleto make access easier for photographers, who now need special badges to be able to operate in the EP and who need to sign every time again a declaration accepting the special rules for picture taking in the parliament. She will investigate the possibily of a one-time acceptance for regular accredited photographers and cameramen.

  • Photographers also have a problem with the fact that at high level events in the plenary (like visiting leaders etc.) access to the floor of the hemicyle is limited to only four photographers, mostly working for the same four big agencies. Individual photographers and those working for smaller media want to have access too, for instance on a rotating basis. The EP will look into this request.

  • Censoring speech: API has a problem with the decision taken by the Parliament in december last year, giving the president of the EP not only the power to cut off an MEP/speaker in case he/she misbehaves or voices offensive, racist or otherwise objectionale language, but also to cut off the transmission of this speech by EbS or Europarl-tv to the outside world. This means journalists following the proceedings from outside the EP premises will be at a disadvantage compared to those working in the hemicyle. API stresses that in any case the recordings of this kind of event, including the disputed speech, should be archived for later reference by journalists. Otherwise they can never report factually about what has happened in an otherwise public session. API asks that for users of the archives it must be recognisable whether a video is complete and where something is missing, and also the written minutes of the plenery in question must be complete.

    API regrets that it was not consulted about this initiative by the parliament, which went unnoticed until weeks after it was voted on. API has asked whether the procedure has already been applied and will inform the Brussels press corps as soon as this Information is available.

+++++

API a eu une réunion avec la porte-parole Marjory van den Broeke du Parlement européen sur quelques questions en suspens:

 

  • Entrée aux bâtiments de l'EP à Bruxelles: l'année dernière, une nouvelle ligne de presse dédiée a été établie à l'entrée des visiteurs du bâtiment PHS, mais il y a eu de nombreuses plaintes concernant le fonctionnement de cette facilité. Dorénavant la ligne de presse sera indiquée plus clairement et les journalistes avec une accréditation (le badge interinstitutionnel jaune) auront la priorité au contrôle de sécurité. Les gardiens seront de nouveau chargés de leur donner cette priorité sur les visiteurs en attente (il n'y aura pas de scanners spéciaux pour les journalistes). Après ce contrôle de sécurité, ils ne devront plus être escortés par un gardien à la porte tournante donnant accès au bâtiment lui-même, car dès ce mois-ci, chaque journaliste accrédité pourra obtenir un badge spécial qui ouvrira cette porte à tambour. Plus d'informations à ce sujet suivront bientôt.

  • Photographes: Van den Broeke étudiera s'il est possible de rendre l'accès plus facile pour les photographes, qui ont maintenant besoin de badges spéciaux pour pouvoir opérer dans le PE et qui doivent signer chaque fois encore une déclaration acceptant les règles spéciales pour la prise de photo dans le parlement. Elle enquêtera sur la possibilité d'une acceptation unique pour les photographes et les cameramen accrédités.

  • Les photographes ont également un problème avec le fait que, lors d'événements de haut niveau en plénière (comme les leaders etc.), l'accès au sol de l'hémicycle est limité à seulement quatre photographes, travaillant en général pour les grandes agences. Les photographes individuels et ceux qui travaillent pour des médias plus petits veulent avoir accès aussi, par exemple sur une base rotative. Le PE examinera cette demande.

  • Censure de discours: L'API a un problème avec la décision prise par le Parlement en décembre de l'année dernière, en accordant au président du PE non seulement le pouvoir de supprimer un MPE en cas il/elle se conduit mal, ou s'exprime vexant, raciste ou autrement répréhensible, mais aussi d'interrompre la transmission de ce discours par EbS ou Europarl-tv au monde extérieur. Cela signifie que les journalistes qui suivent les délibérations de l'extérieur des locaux du PE seront désavantagés par rapport à ceux qui travaillent dans l'hémicycle. L'API souligne que, dans tous les cas, les enregistrements de ce type d'événement, y compris le discours contesté, devraient être archivés pour une référence ultérieure par les journalistes. Sinon, ils ne peuvent jamais signaler factuellement ce qui s'est passé dans une session publique. L'API demande que, pour les utilisateurs des archives, il soit reconnaissable si une vidéo est terminée et où quelque chose manque, et que le procès-verbal écrites de la session en question est complet.

    L'API regrette qu'il n'ait été consulté sur cette decision par le parlement, qui est passé inaperçu jusqu'à quelques semaines après son vote. API a demandé si la procédure a déjà été appliquée et informera le corps de presse à Bruxelles dès que cette information est disponible.

Rate this blog entry
0 votes
Tags: Untagged

Comments

Please login first in order for you to submit comments